TRADITION & EXCELLENCE

La Confédération suisse compte aujourd’hui de nombreuses écoles hôtelières établies sur son sol dont beaucoup, exemptes de certification et reconnaissance fédérale, dispensent des formations de piètre qualité.

Cette situation regrettable nuit à la réputation prestigieuse de la Suisse en tant que haut lieu de la formation en gestion hôtelière.

Notre association, fondée en 1986, a pour vocation de garantir la qualité de la formation suisse dans les métiers de l’hôtellerie et de la restauration. Chacune de nos 12 écoles membres répond à des critères d’excellence que nous avons définis avec le soutien des professionnels de l’industrie et jouit de la reconnaissance de la Confédération. En recommandant les écoles membres de l’ASEH, nous garantissons à tous nos étudiants de bénéficier d’une formation de qualité, reconnue et à la hauteur de la réputation helvétique.

 

Choisir une école de gestion hôtelière

  1. Demandez une liste des écoles hôtelières accréditées par l’Association Suisse des Ecoles Hôtelières (ASEH) à l’Ambassade ou Consulat suisse le plus proche ou contactez directement l’ASEH afin de recevoir des informations sur les membres. (Adresse électronique : info@aseh.ch / Internet : www.aseh.ch )
  2.  Un diplôme en gestion hôtelière demande généralement un an et demi à trois ans d’études. Un « Bachelor Degree » dure une année supplémentaire.
  3. Le profil du corps enseignant ainsi que la proportion entre professeurs et étudiants donnent une indication sur le niveau académique de chaque école.
  4.  Les études en gestion hôtelière effectuées en Suisse sont en général combinées entre des études à l’école et un à deux stages pratiqués en Suisse ou à l’étranger. Le permis suisse de l’étudiant est basé sur la durée de son programme.
  5.  La durée d’un stage est au minimum de cinq mois et ne devrait pas excéder la moitié de la totalité du programme.
  6.  Les anciens élèves sont une source d’informations importantes sur l’école qu’ils ont fréquentée. Les écoles peuvent fournir les références d’anciens élèves, étant donné que la plupart d’entre eux sont disposés à partager leur expérience.
  7.  Les opportunités de carrière dans l’industrie sont le souci de tous les futurs étudiants. L’école doit pouvoir indiquer où leurs anciens élèves sont employés, les niveaux d’entrée de carrière et le temps escompté afin d’atteindre des positions cadres.
  8.  Moins il y a de conditions d’admissions, moins vous trouverez un programme de niveau élevé. Le plus important est votre connaissance de la langue d’enseignement. Si vous désirez étudier en anglais, votre niveau d’anglais doit atteindre au moins 500 points au TOEFL ou 5 au test IELTS. Si une école vous accepte sans tester votre niveau d’anglais, ou avec un niveau d’anglais en dessous de 500 points au TOEFL (ou 5 IELTS), vous pourriez avoir de la difficulté à suivre les cours.
membres_01
membres_02